Etude de l'épissage alternatif des gènes mec-2 et xbp-1 chez Caenorhabditis Elegans - EPHE - École pratique des hautes études Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Etude de l'épissage alternatif des gènes mec-2 et xbp-1 chez Caenorhabditis Elegans

Abstract

Pour l'obtention du Diplôme de l'École Pratique des Hautes Études : Étude de l 'épissage alternatif des gènes mec-2 et xpb-1 chez Caenorhabditis elegans. L’épissage alternatif (EA) est un mécanisme très important qui touche un peu plus de 70 % des gènes chez l’humain, il n’a pas pour seul but d’introduire de la diversité génétique. Il permet également la régulation de l’expression génique, un nombre important des ARNm ayant subi un EA ne sont jamais traduits en protéine mais sont dirigés vers la voie NMD (Non-sense RNA Mediated Decay) pour être dégradés. L’EA joue un rôle dans la stabilité des ARNs en produisant des isoformes avec un codon stop prématuré qui devient alors une cible pour la dégradation médiée par le NMD. Ici nous avons choisis d’étudier l’EA de 2 gènes, le gène de la mecanosensation du toucher, mec2 et le gène x-box binding protein-1 (xbp-1) qui est un des gènes qui intervient dans la réponse aux stress du réticulum endoplasmique (UPR) pour rétablir l’homéostasie protéique dans le réticulum. Ces 2 gènes ont en commun, en dehors du fait qu’ils subissent un épissage alternatif, c’est que ce sont des homologues de gènes chez l’humain. Le gène mec-2 possède 2 promoteurs connus, quand il est transcrit par son promoteur proximal pmec2-ab, il produit 2 isoformes, MEC-2A et MEC-2B après épissage par la protéine MEC-8. Le 2ème promoteur dit distal, pmec-2c, se traduit par une protéine de forme courte MEC-2C qui ne résulte pas d’un épissage. Nous avons transfecté les vers C. elegans avec une construction du gène mec-2 fusionnée à un système de gènes rapporteurs afin de visualiser le profil d’expression de ces 2 isoformes dans le ver. Elles sont visibles dans les neurones du toucher pour les 2 formes longues MEC-2A et courtes MEC-2B, cette dernière se retrouve également dans d’autres neurones de C. elegans. Le gène xbp-1 a un promoteur connu et est épissé de manière non conventionnelle au moment du stress du réticulum endoplasmique. Dans le cytoplasme son préARNm est épissé de 23 bases par l’endoribonucléase IRE-1, puis les 2 bouts sont ligés par la ligase RtcB. La traduction de cet ARNm épissé donne naissance à une protéine, facteur de transcription XBP-1s actif qui joue un rôle primordial dans la réponse aux stress du RE. Nous avons développé différentes lignées de vers dans le but d’étudier les différents facteurs de régulation de ce gène. L’expression après transfection dans le ver montre que la protéine XBP-1 exogène donne des résultats inattendus et différents de la littérature. Nous avons constaté au vue des résultats, que l’expression du gène xbp-1 est médié par plusieurs facteurs qui changent les profils d’expression de XBP-1. Aucune des lignées construites n’a permise de poursuivre l’étude pour rechercher les facteurs régulant l’épissage de xbp-1.
Mémoire EPHE Mederic Myriam.pdf (7.04 Mo) Télécharger le fichier
Licence
Public Domain

Dates and versions

hal-04038779 , version 1 (21-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04038779 , version 1

Cite

Mederic Myriam. Etude de l'épissage alternatif des gènes mec-2 et xbp-1 chez Caenorhabditis Elegans. Sciences du Vivant [q-bio]. 2022. ⟨hal-04038779⟩
17 View
8 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More