Etude de la voie de signalisation de l’interleukine-6 dans le cerveau de souris : - Implication des microdomaines rafts - Modulation par les acides gras polyinsaturés - EPHE - École pratique des hautes études Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Etude de la voie de signalisation de l’interleukine-6 dans le cerveau de souris : - Implication des microdomaines rafts - Modulation par les acides gras polyinsaturés

Abstract

L’interleukine-6 (IL-6) est produite par les cellules microgliales dans le système nerveux central lors d’une inflammation. L’IL-6 synthétisée se fixe sur ses récepteurs spécifiques, la glycoprotéine 80 (GP80) et la glycoprotéine 130 (GP130) pour activer la voie JaK2/STAT3. Les cibles de l’IL-6 dans le cerveau sont majoritairement les cellules gliales (microglies et astrocytes). Les rafts sont des microdomaines lipidiques jouant un rôle de plateforme signalisante qui pourraient intervenir dans la transduction de l’IL-6. Les acides gras polyinsaturés (AGPI), principaux composants du cerveau, sont dotés de propriétés immunomodulatrices en agissant directement sur la structure membranaire des cellules et/ou via les médiateurs lipidiques qu’ils produisent. L’objectif de ce travail a été d’étudier 1) l’implication des rafts dans l’activation de la voie de signalisation de l’IL-6, JaK2/STAT3 dans le cerveau et les cellules microgliales in vitro et 2) l’impact des AGPI sur la voie de signalisation de l’IL-6 dans les cellules microgliales in vitro et ex vivo. Nos résultats montrent, en condition basale, que STAT3 est complexé à JaK2. Ce pré-complexe est localisé dans les lipides rafts de la membrane plasmique. In vivo, le LPS, dont l’action est sous-tendue par l’IL-6, induit l’activation de STAT3 initiée au niveau membranaire dans les rafts, suivie de la translocation nucléaire de STAT3 phosphorylé. In vitro, la -MCD (inhibiteur des rafts) induit la dissociation du pré-complexe JaK2/STAT3 et altère l’activation de STAT3 par l’IL-6. L’intégrité des lipides rafts est donc une condition nécessaire à l’activation totale de la voie de signalisation de l’IL-6. Nous avons ensuite démontré que les AGPI, en particulier l’acide docosahéxaénoïque (DHA) et l’acide arachidonique (AA) diminuent la présentation des récepteurs GP80 et GP130 à la surface des cellules microgliales BV2. L’AA réduit la phosphorylation de STAT3 par l’IL-6 alors que le DHA l’inhibe. Le DHA est donc un puissant modulateur de la voie de signalisation de l’IL-6. La carence alimentaire en AGPI de type ω3 n’affecte pas l’activation de la voie de l’IL-6 dans des microglies isolées ex vivo. Cette étude apporte de nouvelles données sur la régulation de la voie de signalisation de l’IL-6 et sa modulation par les AGPI.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rapport EPHE Casenave Fabrice.pdf (2.65 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

hal-01520559 , version 1 (10-05-2017)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-01520559 , version 1

Cite

Fabrice Casenave. Etude de la voie de signalisation de l’interleukine-6 dans le cerveau de souris : - Implication des microdomaines rafts - Modulation par les acides gras polyinsaturés. Alimentation et Nutrition. 2012. ⟨hal-01520559⟩
324 View
3627 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More